L’amour, l’art, la mort

L’amour parce que c’est l’essence de la vie, le plaisir suprême, la félicité extatique, la sublimation de l’âme, la vraie raison d’être, d’exister, de surmonter les épreuves, de croire au divin.

L’art pour l’émotion, la quintessence de la capacité de l’homme à créer de l’exceptionnel, du beau, de l’esthétique; à accorder avec talent les sons, les couleurs, les matières. L’art c’est aussi la capacité à exprimer l’inattendu, l’essentiel, les courants de pensée, les moeurs, les excès et la perversité de la société ou des civilisations; de dénaturer les croyances, de se moquer des dogmes politiques ou religieux.

La mort, parce qu’elle est inéluctable, qu’il faut donc s’y préparer, la dompter, l’accepter, la regarder en face comme une transition naturelle, même si on ne comprend pas pourquoi on est venu sur cette terre, pourquoi on nous a donné l’intelligence de se poser cette question sans nous en donner la réponse. N’y a-t-il pas une certaine perversion dans ce mystère ? C’est une frustration qui tourmente, une issue inconnue qui effraie.

Unknown

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s