Lisbonne

La ville aux 7 collines se découvre par quartiers : Alfama, Chiado, Principe Real, Lapa, Estrella, Bairro Alto, Place Marques de Pombal et l’Avenida de Liberdade et le parc Edouard VII.


Place Rossio aussi appelée Praça Dom Pedro IV, premier roi du Brésil, perché sur sa colonne depuis le XIXème s. Courses de taureaux et autodafés s’y déroulaient jadis : le palais de l’inquisition s’élevait au nord à l’emplacement du Teatro Nacional Dona Maria II. 

Castello St Jorge : habillée de pins parasols et de jacarandas, la cité médiévale servit de résidence aux souverains portugais entre le XIIIème et XVIème siècle. Vue sur toute la ville.

Quartier de Santa Cruz : le plus vieux quartier de Lisbonne, seul rescapé du séisme, a conservé de son passé arabe et juif le tracé labyrinthique des médinas.

Catedra Sé Patriarcal : le roi Dom Alfonso Henriques (1128-1185), fondateur de l’Etat portugais, ordonna peu après la conquête de Lisbonne, l’édification d’une église chrétienne à l’emplacement de l’ancienne mosquée

Praça Do Comercio : l’ancienne place du Palais, entourée d’édifices jaune safran, s’ouvre sur la Baixa par un arc de triomphe et sur le Tage par un embarcadère. Marthino da Arcada « Le plus vieux café-restaurant de la ville siège depuis 1782 sous les arcades de la place du Commerce. Nous aimons l’intérieur feutré et la décoration immuable du QG de l’écrivain Fernando Pessoa. 

Museu do Chiado : du romantique Francisco Metrass (XIXème s.) à la nouvelle fuguration de Paul Rego et Lourdes Castro, le musée livre une rétrospective de l’art portugais de 1850 à 1975 à travers une centaine de peintures. L’ancien monastère revisité par Jean-Michel Wilmotte, expose aussi des sculptures (Rodin, Bourdelle…) et abrite des expositions d’artistes actuels.

Teatro Nacionalde Sao Carlos, le Largo de Sao Carlos avec la statue du poète Fernando Pessoa né ici le 13 juin 1888. Rua Garrett, très chic, qui a conservé quelques uns des plus anciens magasins de Lisbonne. A voir le somptueux décor Louis XV (1905) de l’ancienne bijouterie Ourivesaria Aliança (N°50), l’intérieur Art Déco de la Casa Havaneza (angle largo do Chiado), les boiseries de Paris em Lisboa au 77 et l’ascenseur façon Marie-Antoinette du magasin Benetton (N°83), la Livravria Bertrand, fondée en 1732 par 2 Français est la plus vieille librairie du monde. Casa do Ferreira das Tabuletas (façade en azulejo). Au XIXème l’azulejo était utilisé pour décorer les façades des magasins, des marchés, des gares et de quelques maisons individuelles.

Praça de Principe Real : n’a guère changé depuis la fin du XIXème s., avec ses terrasses ombragées, son kiosque et son gigantesque Cypressus lusitanica ; (facultatif le Reservatorio da Patriarcal). EMBAIXADA LX – Un palace pour des concept-stores : Cet établissement est le roi des concept-store de Lisbonne, un projet démesuré et captivant. Dans les locaux d’un ancien petit palais de 1857 d’inspiration orientale, vous découvrirez sur 2 étages une sorte de mini centre commercial hyper chic et tendance. Plus d’une vingtaine de créateurs lisboètes y abritent leurs produits : chaussures, vêtements pour femmes en édition limitée, accessoires pour homme, bijoux personnalisés, produits lifestyle, mobilier, produits bio pour bébé, cosmétiques bio etc Ce palais situé sur la place Príncipe Real et construit par Ribeiro da Cunha, business man qui avait fait fortune au Brésil, vaut vraiment le coup d’être visité également avec ses 2 entrées, sa cour intérieure d’inspiration arabe et ses fresques murales.

Guide nationale, parlant français et portugais : Claire BAUDOIN – Tél : +351 96 148 60 10 – claire@baudoin.org – www.lisbonaround.com

La meilleure façon de profiter de l’architecture et de l’ambiance de Lisbonne est d’arpenter les rues à pied. Evitez le Tram 28 que tous les guides recommandent, aucun intérêt, on ne voit rien et on fait la queue inutilement. Si en fin de journée vous êtes fatigués, prenez un taxi, ils sont très bon marché.

Le street-art à Lisbonne occupe une place privilégiée :

Confinement COVID19 : Lisbonne désertée

Sites web touristiques :

GENERATION VOYAGE

GO TO PORTUGAL

VIREE MALIN

LISBONNE ET ALENTOURS

Palais du Marquis de Fronteira :Construit au 17ème siècle par D. João de Mascarenhas, le premier marquis de la dynastie, ce palais, de style baroque, est encore la résidence principale de la famille.

Les serres froides (Estufa fria) en haut du parc Edouard VII : A l’origine, au début du XXe siècle, cette friche fertile servait aux jardiniers de la ville à entreposer des plantes venues des quatre coins du monde, et destinées à être implantées sur l’avenue da Liberdade afin d’arboriser cet axe central de la capitale lusitanienne. Mais la première Guerre Mondiale retardera le projet, laissant le temps aux plantes de se développer. En 1926, la ville décide de transformer ce bel espace en une serre froide géante pour abriter ces plantes exotiques.

Le parc Edouard VII doit son nom au roi d’Angleterre, venu visiter Lisbonne en 1902 dans le but de renforcer les relations entre les deux pays. L’édifice principal du parc fut construit en 1932. Il est recouvert de superbes azulejos que l’on peut qualifier de ‘modernes’. 

A voir autour de Lisbonne :

  • en allant vers le nord le long de la côte : Cascais, Estoril, praia de Guincho et Cabo da Roca, le point le plus à l’ouest de l’Europe
  • Mafra et Sintra, châteaux royaux
  • au sud de Lisbonne en traversant le Tage par le pont du 25 avril les plages de Caparica, le parc naturel d’Arrabida, Cabo Espichel, Sesimbra et Setubal
  • en face la presqu’île de Troia et Compporta

SETUBAL

COMPORTA

MAFRA