Le projet de gouvernance mondiale

L’important pour les nantis est de régner sur un royaume. Car, peu importe le royaume, c’est la royauté qui compte. Le royaume peut être une nation, une région, un marché, une communauté, une collectivité, une confrérie, une corporation ou une association. Tout est connecté et inter dépendant. Tout le monde s’influence et joue sa propre partition pour défendre ses avantages ou son territoire. La nouvelle classe mondiale a ainsi ses réseaux d’influence et de corrompus à leur botte. Tout s’achète, même une organisation, quel qu’elle soit. Dans tous les empires ce processus a fonctionné de la même manière. Les maîtres du monde n’ont jamais perdu, sauf quand l’empire s’écroule et disparaît. Nous sommes arrivés à un point de rupture entre un modèle capitaliste qui sort chaque année des populations de la pauvreté, qui fait émerger partout des classes moyennes avides de consommation et un modèle néo-libérale qui ne tient plus compte de la volonté des peuples mais ne se soucie que de faire croitre les multinationales qui imposent leurs méthodes et concepts et manipulent les politiques.

Lire la suite

La nouvelle classe mondiale

Pour comprendre le monde d’aujourd’hui, il faut s’intéresser aux empires. Ils ont existé depuis des millénaires jusqu’à nos jours : l’empire Mongol, l’empire Ottoman, l’empire romain, le Saint empire romain germanique (Charles Quint), l’Empire Austro-hongrois, l’empire napoléonien, les empires coloniaux anglais et français, l’empire soviétique, les Reich allemands etc. Leur raison d’être est d’élargir leurs frontières en empiétant sur d’autres états qu’ils décident de gérer directement ou de les laisser diriger leurs affaires selon les lois et directive de la puissance dominante.

La volonté politique de l’empire est à la fois d’étendre son territoire mais aussi d’imposer sa conception de société, avec tout ce que ça comporte comme règles de vie et de mœurs, de croyance religieuse ou d’organisation de la vie privée ou publique. Parce qu’il y a toujours eu des hommes qui savent ce qui est bien pour les humains (je sais ce qui est bon pour vous ; ma cause est juste et vous devez y adhérer) ils décident de l’imposer par la force et la violence.

Lire la suite