Macron, bis !

Nous en reprenons pour cinq ans de plus et j’en suis dépité et affligé. Pourquoi ?

Parce que cet homme n’aime pas la France, ni ses citoyens « qui ne sont rien », ni sa culture « qui n’existe pas », ni ses héros qu’il évite de rendre hommage. Quant à ses positions sur notre histoire, elles sont méprisables, stupides et dangereuses. Je reprends, ci-après, le point de vue de Michel ONFRAY à ce sujet :

Lire la suite

Analyse critique du quinquennat Macron (suite)

LA DISRUPTION EN MARCHE : la numérisation de la société s’est accéléré. Tous les services de l’état se sont mis à l’heure de l’internet, au détriment de leur efficacité. Les guichets se sont fermés et les contacts téléphoniques ont disparus. Mais des bugs subsistent dans certaines administrations rendant les demandes ou inscriptions très compliquées.

Lire la suite

Analyse critique du quinquennat Macron (2017-2022)

UNE ELECTION PERVERTIE : l’élection de Macron fut manipulée pour qu’un représentant des mondialistes soit élu. D’abord parce que les médias ont sur-communiqué sur lui (plus de trente « une » de magazines lui ont été consacrées) et qu’ensuite les juges se sont emparés au bon moment et avec célérité d’une histoire d’emploi fictif de l’épouse de François Fillon, challenger de Macron, qui risquait de remporter le scrutin. Macron est ainsi arrivé au deuxième tour face à Marine Le Pen. La victoire était assurée. Les Le Pen n’ont jamais atteint 30% à aucune élection. Chirac, en 2002, a gagné face à Jean-Marie Le Pen avec 82% des votes en sa faveur, sans même avoir participé au débat télévisé traditionnel d’entre les deux tours ! Macron jouait sur du velours.

Lire la suite

Quel candidat les mondialistes vont-ils choisir ?

Chaque jour que Dieu fait, des événements, des décisions ou des déclarations nous interpellent car elles nous paraissent idiotes ou agressives, incohérentes ou injustifiables, dénuées de sens ou abjectes, révoltantes ou injustes. On ne les comprend pas ou on les rejette. Mais aussi parfois on finit par les ignorer ou les penser sans importance. Notre cerveau serait-il à ce point malléable qu’il finit par accepter autant de manipulation ? Pense-t-on qu’il faille lâcher prise et ne pas s’énerver ? Que l’intelligence de l’être humain finira par triompher ? Ou tout simplement que les choses s’arrangeront d’elles mêmes.

Lire la suite

La nouvelle classe mondiale

Pour comprendre le monde d’aujourd’hui, il faut s’intéresser aux empires. Ils ont existé depuis des millénaires jusqu’à nos jours : l’empire Mongol, l’empire Ottoman, l’empire romain, le Saint empire romain germanique (Charles Quint), l’Empire Austro-hongrois, l’empire napoléonien, les empires coloniaux anglais et français, l’empire soviétique, les Reich allemands etc. Leur raison d’être est d’élargir leurs frontières en empiétant sur d’autres états qu’ils décident de gérer directement ou de les laisser diriger leurs affaires selon les lois et directive de la puissance dominante.

La volonté politique de l’empire est à la fois d’étendre son territoire mais aussi d’imposer sa conception de société, avec tout ce que ça comporte comme règles de vie et de mœurs, de croyance religieuse ou d’organisation de la vie privée ou publique. Parce qu’il y a toujours eu des hommes qui savent ce qui est bien pour les humains (je sais ce qui est bon pour vous ; ma cause est juste et vous devez y adhérer) ils décident de l’imposer par la force et la violence.

Lire la suite