La nouvelle classe mondiale

Pour comprendre le monde d’aujourd’hui, il faut s’intéresser aux empires. Ils ont existé depuis des millénaires jusqu’à nos jours : l’empire Mongol, l’empire Ottoman, l’empire romain, le Saint empire romain germanique (Charles Quint), l’Empire Austro-hongrois, l’empire napoléonien, les empires coloniaux anglais et français, l’empire soviétique, les Reich allemands etc. Leur raison d’être est d’élargir leurs frontières en empiétant sur d’autres états qu’ils décident de gérer directement ou de les laisser diriger leurs affaires selon les lois et directive de la puissance dominante.

La volonté politique de l’empire est à la fois d’étendre son territoire mais aussi d’imposer sa conception de société, avec tout ce que ça comporte comme règles de vie et de mœurs, de croyance religieuse ou d’organisation de la vie privée ou publique. Parce qu’il y a toujours eu des hommes qui savent ce qui est bien pour les humains (je sais ce qui est bon pour vous ; ma cause est juste et vous devez y adhérer) ils décident de l’imposer par la force et la violence.

Lire la suite

Où mène la dictature des minorités ?

Le mot est fort et plein de force, même de violence. Peut-on parler de dictature ? Si certaines postures de leaders charismatiques peuvent inciter ceux qui les vénèrent à la violence, je voudrais ici parler de dictature de la pensée. Sous prétexte de ne pas heurter les sensibilités, on constate une retenue dans la façon de s’exprimer et d’écrire. Mais n’y a-t-il pas un monde entre se moquer avec humour et insulter ? Si l’insulte est condamnable car elle veut blesser, l’humour ou le sarcasme restent dans le domaine de l’observation et de l’analyse des mœurs ou des caractères. 

Lire la suite

“Seconde vague” : une bonne leçon de la philosophe Hannah Arendt

Dans cet article, « Seconde vague », le site « Santé Nature Innovation«  explique comment les dictatures manipulent les informations contradictoires pour que les citoyens ne comprennent plus rien aux annonces du gouvernement. La philosophe Hannah Arendt a étudié le sujet en analysant la façon dont les dictatures communistes et fascistes opéraient au XXème siècle.

Lire la suite

Gilets jaunes

Chaque jour que Dieu fait, des événements, des décisions ou des déclarations nous interpellent car elles nous paraissent idiotes ou agressives, incohérentes ou injustifiables, dénuées de sens ou abjectes, révoltantes ou injustes. On ne les comprend pas ou on les rejette. Mais aussi parfois on finit par les ignorer ou les penser sans importance. Notre cerveau serait-il à ce point malléable qu’il finit par accepter autant de manipulation ? Pense-t-on qu’il faille lâcher prise et ne pas s’énerver ? Que l’intelligence de l’être humain finira par triompher ? Ou tout simplement que les choses s’arrangeront d’elles mêmes. Mais quand des décisions nous impactent directement ou nous menacent, alors on se rebelle, on signe des pétitions mais on ne se révolte pas. La majorité silencieuse ne fait pas de bruit, ne casse rien, n’est pas violente. Elle respecte les institutions et sait que son avis sera pris en compte au moment des élections. Et ce jusqu’à l’émergence d’une révolte populaire les « gilets jaunes ».

GILETS JAUNES

Lire la suite

La manipulation des esprits et comment s’en protéger ?

Un dicton disait : « Ceci est vrai puisque c’est écrit dans le journal ! » L’objectivité de l’information a toujours été un sujet passionné. La même information est-elle relayée de la même façon par « L’Humanité » ou « Valeurs Actuelles » ?

Les questions sont donc : qui manipule qui ? à qui profite la non objectivité ? qui doit-on croire ? comment faire une synthèse de ce qu’on lit ou entend ? pourquoi certains faits nous semblent être cachés alors que d’autres sont sans cesse mis en lumière ? les réseaux sociaux contribuent ils à la désinformation ou sont-ils un contre pouvoir ?

2D6B421C-8EE6-42E2-86F4-B544D0E41045_4_5005_c

Lire la suite