Petite histoire du Cap Ferrat

Le Cap Ferrat est une presqu’île située entre Nice et Monaco. En 1860, le Comté de Nice, propriété de la Maison de Savoie depuis 1388, est rattaché à la France. Le hameau de Saint Jean, constitué alors de petites maisons groupées autour de l’église et du port, n’abrite qu’une population de pêcheurs et d’agriculteurs et fait partie de la commune de Villefranche située au fond de la rade du même nom. Ce qui changea tout, fut l’initiative de la Compagnie Générale des Eaux qui créée, en 1876, au milieu d’un parc arboré, un grand lac artificiel qu’alimente la Vésubie.

Le Cap Ferrat m’est familier et m’a inspiré des scènes de mon livre « Les vautours de la mine ». Mes parents s’y sont rencontrés en 1942 et j’y ai passé les vacances d’été, et parfois de Noël ou Pâques, chaque année.

Lire la suite

1921, les visionnaires de l’aéronautique (2)

Les frères Breguet font partie de ceux qui ont foi en cette industrie et en ses perspectives immenses. Alors ils apprécient Flandin, ce politique convaincu du développement de l’aéronautique commercial, qui se dépense sans compter pour promouvoir cette industrie, favoriser sa reconnaissance et son essor, motiver la filière avec les meetings et les récompenses, et encourager la formation des pilotes.

Lire la suite

1921, les visionnaires de l’aéronautique (1)

En 1920, Pierre-Étienne Flandin est Sous-secrétaire d’État à l’aéronautique. Il veut aider cette industrie car il croit en son essor. Son ministère n’a pas un gros budget et il doit se battre pour obtenir des crédits. Les ressources financières ne sont plus à la hauteur de ce qu’elles furent pendant la guerre de 14/18, contribuant au financement des progrès techniques.

Lire la suite