Gilets jaunes

Chaque jour que Dieu fait, des événements, des décisions ou des déclarations nous interpellent car elles nous paraissent idiotes ou agressives, incohérentes ou injustifiables, dénuées de sens ou abjectes, révoltantes ou injustes. On ne les comprend pas ou on les rejette. Mais aussi parfois on finit par les ignorer ou les penser sans importance. Notre cerveau serait-il à ce point malléable qu’il finit par accepter autant de manipulation ? Pense-t-on qu’il faille lâcher prise et ne pas s’énerver ? Que l’intelligence de l’être humain finira par triompher ? Ou tout simplement que les choses s’arrangeront d’elles mêmes. Mais quand des décisions nous impactent directement ou nous menacent, alors on se rebelle, on signe des pétitions mais on ne se révolte pas. La majorité silencieuse ne fait pas de bruit, ne casse rien, n’est pas violente. Elle respecte les institutions et sait que son avis sera pris en compte au moment des élections. Et ce jusqu’à l’émergence d’une révolte populaire les « gilets jaunes ».

GILETS JAUNES

Lire la suite